Industrie nucléaire

De Wiki Energeek
Aller à : navigation, rechercher

L’industrie nucléaire comprend l'ensemble des procédés de transformation et des acteurs industriels qui utilisent les propriétés du noyau atomique. Elle a pour principaux débouchés la production d'armes atomiques et d'électricité d'origine nucléaire, mais elle comprend aussi le secteur industriel de la médecine nucléaire et de la propulsion des sous-marins et porte-avions nucléaires.

Historique[modifier]

  • 1896 : Henri Becquerel découvre la radioactivité
  • 1911-1913 : modèles atomiques de Ernest Rutherford et Niels Bohr
  • Déc. 1938 : Otto Hahn et coll. réalise la fission du noyau d'uranium 235
  • Déc. 1940 : Halban et Kowarski démontrent la réaction en chaîne nucléaire
  • Sept. 1942: lancement du projet Manhattan
  • Déc. 1942 : Enrico Fermi réalise la première réaction en chaîne nucléaire
  • Juillet 1945 : Premier essai atomique à Alamogordo
  • Août 1945 : bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki
  • Novembre 1952 : Ivy Mike - premier essai américain d'une bombe à hydrogène
  • Janvier 1955 : première sortie en mer du premier sous-marin américain à propulsion nucléaire Nautilus
  • Août 1956 : première production électronucléaire à la centrale nucléaire de Calder Hall/Sellafield au Royaume-Uni
  • Septembre 1957 : catastrophe nucléaire de Kychtym à l'ouest de l'Oural en Russie
  • Décembre 1957 : première production électronucléaire d'un réacteur à eau pressurisée par le réacteur américain de Shippingport
  • 1960 à 1966  : essais nucléaires français en Algérie
  • 1978 : création de la bombe à neutrons

Les applications militaires de l'énergie nucléaire sont antérieures aux applications civiles. L'initiative (en) Atoms for Peace (des atomes pour la paix) ainsi que la mise en œuvre du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires par les signataires implique une séparation des activités militaires et des activités civiles. Certains pays ne sont pas signataires de ce traité et mènent donc au sein des mêmes installations des activités civiles et militaires.

Industrie nucléaire civile[modifier]

Dans le domaine civil, l'industrie nucléaire regroupe toutes les activités liées à :

  • l'exploitation des mines d'uranium ;
  • la fabrication de combustible nucléaire dont l'enrichissement de l'uranium ;
  • la construction et l'exploitation de centrales nucléaires;
  • le traitement du combustible usé pour en extraire le plutonium ;
  • la fabrication de MOX à partir de plutonium et d'uranium appauvri ;
  • la gestion des déchets radioactifs et l'enfouissement des déchets nucléaires ;
  • le démantèlement des installations nucléaires civiles ;
  • la production de radioisotopes pour la médecine nucléaire notamment.

Approvisionnement[modifier]

La sécurité de l’approvisionnement en combustible est élevée : « chaque centrale nucléaire peut faire de manière simple de grandes réserves, correspondant à plusieurs années de production ». Ainsi, en Suisse, selon Swissnuclear, « les centrales nucléaires stockent dans des bassins le combustible nécessaire à l'exploitation d'une centrale nucléaire pendant environ deux ans. ».

D'un autre point de vue, il est évident que l'uranium n'est pas une ressource inépuisable, non renouvelable. Donc l'approvisionnement à long terme, aux échelles pertinentes du siècle ou du demi-siècle n'est pas sûr. De plus, l'uranium utilisé en France provient à 100 % d'importations, notamment de pays d'Afrique (Niger, Congo, Namibie, etc.) souvent instables politiquement, ce qui ne constitue vraiment pas une garantie de sûreté des approvisionnements.

Production d'électricité[modifier]

La production d'électricité nucléaire se fait dans des centrales nucléaires dans le cœur des réacteurs utilisant le principe de fission nucléaire contrôlée. Cette production représentait en 2011 un peu plus de 12 % de l’électricité mondiale, et 5,3 % de l’énergie totale consommée dans le monde.

Les travailleurs du nucléaire[modifier]

Les métiers du nucléaire sont nombreux : soudeurs, chaudronniers-tuyauteurs, mécaniciens-robinetiers, électriciens, informaticiens et automaticiens, etc., mais aussi ingénieurs, physiciens, managers, chimistes, environnementalistes, psychologues, ergonomes, chargés de communication...

Un certain nombre de travaux de maintenance des centrales nucléaires sont confiées à des entreprises sous-traitantes, employant par exemple 20 000 personnes en France. Au Japon, plusieurs dizaines de sans-abris seraient employés.

Industrie nucléaire militaire[modifier]

Dans le domaine militaire, l'industrie nucléaire concerne :

  • la fabrication d'armes atomiques, basé principalement sur l'enrichissement de l'uranium et la production de plutonium ;
  • les réacteurs nucléaires pour la propulsion de navires militaires ou de sous-marins nucléaires ;
  • le démantèlement des installations nucléaires militaires.

Sources[modifier]

  • Jean-Marc Jancovici, L'avenir climatique, quel temps ferons-nous ?, Seuil, p. 161
  • Philippe Bouhouix et Benoît de Guillebon, Quel avenir pour les métaux ? Raréfaction des métaux : un nouveau défi pour la société, EDP Sciences, p. 202-205
  • LEVEQUE, F. (2013). Nucléaire on/off. Dunod, 272 p.
  • REUSS, P. (2012). L’énergie nucléaire. PUF, Paris, 128 p.
  • BEHESHTI, H. (2011). "The prospective environmental impacts of Iran nuclear energy expansion". Energy Policy, n° 39, pp. 6351-6359.
  • DELPECH, T. (2006). L'Iran, la bombe et la démission des nations. Autrement, Paris, pp. 7-32
  • POLLACK, Kenneth M. (2013). Unthinkable, Iran, the Bomb and American Strategy. Simon and Schuster, New- York, 536 p.
  • GÉRÉ, F. (2006). L'Iran et le nucléaire, les tourments perses. Lignes de repères, Paris, 175 p.